…Et ne pas arrêter 3 semaines plus tard…

Processed with VSCO with f2 preset

Dis Zoé, comment tu as fait ?

Parfois je pense à mon prof d’EPS au lycée et ça me fait rire. Ca me fait rire car il n’en croirait pas ses baskets s’il savait tout le sport que je fais aujourd’hui et il s’étoufferait probablement avec son sifflet si on lui disait que j’y prend même un plaisir assez fou. Pour tout vous dire, j’étais la fille qui marchait pendant le 3×500 (les rares fois ou je venais bien sur) et s’allumait une cigarette à peine sortie de l’enceinte du stade. COURIR ? Lol. Ecoute, je ne cours même pas après mon métro un dimanche matin férié alors coco crois bien que ton 3×500 je vais au grand maximum le faire en trottinant. Je me moque, mais j’en souffrais alors réellement. Ce n’était pas (uniquement) par flemme ou par rébellion que je ne courais pas mais tout simplement car j’en était incapable. Mon coeur s’emballait des les premiers mètres et j’avais envie de vomir dès le 300e.

Processed with VSCO with f2 preset

Et pourtant, moins de 2 ans après, je me lève à 5h30 plusieurs fois par semaine pour le plaisir de fouler le bitume parisien en solitaire et alterne, course à pied, musculation et natation au fil de mes envies. Moins de 2 ans après, j’ai le sourire aux lèvres, je prends confiance en moi, je m’amuse à me lancer des défis. Je vis, tout simplement.

Processed with VSCO with b1 preset

Ce changement de style de vie a sauté aux yeux de beaucoup, et une question revient souvent : « Dis Zoé, comment tu as fait ? »

Comment se mettre au sport ? Comment avoir un mode de vie plus équilibré ? Et surtout, comment s’y tenir ?

 

Voici mes 9 CONSEILS POUR VOUS AIDER A VOUS METTRE AU SPORT; vous pouvez les envisager comme des étapes, et les mettre en place les uns après les autres ou en piocher un ou deux, que ce soit au menu ou à la carte c’est gratuit et fait avec amour. J’espère que ce petit article répondra à vos questions et vous aidera à vous lancer. Bonne lecture ♡

Processed with VSCO with c1 presetProcessed with VSCO with c1 preset

1- SE DEMANDER POURQUOI

Se demander pourquoi on a envie de se mettre au sport est, à mon avis, une étape très importante si l’on souhaite ancrer sa pratique sur le long terme. En effet, lorsque l’on sait pourquoi on fait quelque chose, on a beaucoup moins tendance à abandonner. De plus, il est toujours intéressant de comprendre ses motivations. Je ne vous dit pas qu’il faut absolument avoir une idée précise et concrète mais prendre un petit temps de réflexion ne peut qu’être bénéfique. Vos motivations peuvent être très simples :

– Je souhaite prendre confiance en moi

– J’aimerais tester quelque chose de nouveau

– J’aspire au bien être

– Je veux prendre / perdre du poids

Vos motivations peuvent également être très claires et s’inscrire dans le cadre d’un projet professionnel ou familial par exemple. Le plus important est qu’elle vous soit propre. Ne vous mentez pas sur votre motivation, personne ne peut la juger; ne vous en inventez pas une non plus si vous ne trouvez pas de réponse à votre pourquoi aujourd’hui. Il nous est parfois difficile d’identifier les raisons qui poussent nos actions alors n’hésitez pas à répéter cette étape autant de fois que nécessaire. Ce « pourquoi » est ce qui vous permettra de vous lever le matin, d’y aller quand vous avez la flemme, quand il fait froid, qu’il est trop tôt, trop tard, que vous vous donnez toutes les excuses du monde. Alors trouver son pourquoi n’est pas du tout obligatoire mais, on ne va pas se mentir, c’est bien pratique.

Processed with VSCO with c1 presetProcessed with VSCO with c1 preset

2- TROUVER SON SPORT

On dit bien souvent que l’on souhaite se mettre au sport mais on réflechit rarement au sport en question. C’est pourtant primordial, non ? Ce qui vient le plus naturellement est la musculation (ou le « fitness » pour les filles qui vont à la salle, soulèvent de la fonte, transpirent bien comme il faut mais pensent que le terme « musculation » va les faire passer pour Hulk) mais si tu detestes la musculation et que tu n’y prends absolument aucun plaisir il y a de grandes chances que tu finisses par arrêter d’y aller. Trouve le sport qui te convient et qui te donne des sensations à grimper au plafond (je sais normalement c’est les rideaux mais j’aime bien les rimes).

Pour ce faire les gens, TESTEZ. Courez, nagez, dansez, faites du yoga, de la boxe, du rugby, de la gym. Commencez par vous dépenser en prenant du plasir. C’est le secret.

Processed with VSCO with f2 preset

3- ETRE REALISTE (et y aller progressivement)

Pour avoir des résultats il faut être constant. Vous l’avez sans doute entendu un bon million de fois mais il y a surement une raison si tout le monde ne cesse de le répéter non ? Et pour être constant il faut être réaliste. Demandez-vous combien de temps vous pouvez consacrer à votre nouvelle pratique sportive. Combien de jours par semaine ? Pendant combien de temps à chaque fois ? Plutôt le matin, le midi ou le soir ? Et tenez vous y. Une personne ayant une pratique sportive deux fois par semaine tout au long de l’année aura d’avantage de résultats que quelqu’un se butant à la salle 6 fois par semaine une fois tous les deux mois. Ne vous mettez pas la pression, faites ce que vous pouvez avec le temps et les moyens dont vous disposez mais faites le BIEN.

4- ETRE PREVOYANT

Donnez-vous les moyens de réussir. Intégrer une pratique sportive dans un mode de vie n’est pas facile et demande une certaine organisation alors soyez prévoyants. La veille au soir, pensez à toutes les petites excuses qui pourraient vous empêcher de faire votre sport et contrez-les. Préparez votre tenue et votre sac à l’avance, votre petit déjeuner s’il le faut, mettez votre réveil à l’autre bout de la pièce si vous avez peur de l’éteindre. Donnez vous les moyens de réussir, tout simplement.

Processed with VSCO with g3 preset

5- SE DONNER DES OBJECTIFS

Se lancer des défis à court et à long terme va vous donner une raison de vous surpasser. Quand j’ai décidé de vraiment me mettre à courir, je me suis inscrite aux 20km de Paris et ça a été un tournant décisif dans ma très très courte pratique de la course à pied. C’est ce gros défi personnel qui m’a poussé à enfiler mes baskets de running régulièrement. Vous aussi, fixez vous des objectifs à votre niveau et voyez le plaisir que vous avez à les accomplir.

Processed with VSCO with c1 presetProcessed with VSCO with c1 preset

6- FAIRE LE POINT

Soyez votre propre motivation ! N’oubliez pas d’où vous venez et ce que vous avez accompli. Rendez-vous compte de vos progrès et vous ne vous en passerez plus. Ce sentiment de fierté et d’accomplissement est sans pareil, ne vous en privez pas, prenez le temps de faire le point et de vous féliciter.

Pour vous y aider, n’hésitez pas à prendre des photos et à noter vos performances régulièrement, sans que cela devienne une obsession, simplement de manière à ne jamais minimiser le chemin parcouru et à ne pas sous-estimer vos efforts.

Processed with VSCO with m5 preset

7- CHANGER

Innovez ! N’oubliez pas de sortir de votre zone de confort de temps en temps. Tentez de nouveaux exercices, variez les charges, les entrainements, pratiquez votre activité sportive dans un nouveau lieu, avec de nouvelles personnes ; essayez même un nouveau sport si l’envie vous prend. N’ayez pas peur de la nouveauté, elle vous garde alerte, tant au niveau du corps que de la tête.

Cette étape peut être particulièrement intéressante si vous sentez que vous commencez à vous ennuyer dans votre routine sportive. C’est parfaitement normal d’évoluer, d’apprendre à se connaitre et de sentir le besoin de se rediriger vers des activités qui nous ressemblent d’avantage.

8- NE PAS LIMITER L’ACTIVITE AU SPORT

Bougez dès que vous le pouvez. Ne négligez pas l’activité quotidienne, vous ne vous en sentirez que mieux dans votre travail, vos études, votre vie personnelle, tout, tout, tout. On pense bien souvent que le fait d’être actif est épuisant mais j’ai l’impression de n’avoir jamais eu autant d’énergie que depuis que je la dépense. Soyez en mouvement dès que vous le pouvez. Marchez, faites du vélo, du roller, même de la trottinette si vous y tenez ! On dirait un message de propagande pour mangerbouger.fr mais je me sens tellement mieux dans mon corps et dans ma tête depuis que je me bouge le fessier que je ne peux que vous le conseiller.

D’ailleurs, en parlant de bouger le fessier, oui, milles fois OUI, danser seule en sous-vêtement compte comme de l’activité (et évidemment que ça compte double si tu danses sur la BO de Flashdance ou du Céline Dion).

9- KIFFER

Comme dirait Patrick  « Jsais bien que jl’ai trop dit, mais jte ldis quand même … » fais toi plaisir. Okok, le sport c’est pas que des pâquerettes et des libellules, tu vas même probablement en baver par tous les pores de ta peau (ca s’appelle de la transpiration, ça colle un peu mais ça s’en va facilement à l’eau).

Sérieusement, évidement que faire du sport est dur, que ça fait mal parfois et que ça nous pousse à bout mais à aucun moment ton sport ne doit être perçu comme une contrainte ou une punition. Au fond, ton sport doit te faire du bien, que ce soit mentalement, physiquement ou les deux ; c’est le but.

Processed with VSCO with c1 preset

Alors inspire, expire, transpire, et kiffe.

 

(oh et n’hésite pas à partager tes conseils en commentaire, ou à laisser de l’amour en paquet, je prends tout ♡)

 

Zoé.
Posted by:Zoé Vilan

Parisienne de 20 ans, anciennement fumeuse et reine des dispenses d'EPS, nouvellement passionnée par le sport et tous ses aspects. J'aime courir, nager, faire des pompes et transpirer (mais ne me parlez pas de tractions !). Je privilégie l'effort au résultat et vois le sport et la nutrition comme un moyen d'être bien dans son corps et dans sa tête, sans obligations ni privations.

3 réponses sur « Comment se (re)mettre au sport ? »

  1. Félicitations Zoé, et merci pour cette motivation partagée et ces précieux conseils !

    et respect pour le 5h30… ! J’ai commencé à 6h45, je fais baisser progressivement à 6h15, je vais continuer en modifiant petit à petit, car comme tu le dis, il faut se connaître et être réaliste.

    Si je devais en ajouter, je dirai de partager et de s’engager !

    Partager votre activité avec un ami, ça peut être quelqu’un que vous connaissez déjà, qui pratique déjà et qui sera content de vous coacher, quelqu’un qui veut s’y mettre comme vous, ou même quelqu’un de moins motivé, pour que l’envie de l’aider à réaliser ses objectifs vous aider à vous motiver vous-même !
    Ca peut être quelqu’un que vous rencontrez en pratiquant (dans les parcs pour les streets workouts ou quand vous courez,… n’hésitez pas à lancer la conversation, quand on partage une passion l’échange est facile et agréable !), ou encore sur les réseaux sociaux. Bref, n’ayez pas de limites !

    Quand on a rendez-vous à la salle à 7h avec un pote, on se dit qu’on a pas le droit de « snoozer » 😉 Parce qu’on ne veut pas être celui qui n’est pas venu… (et lui se dit la même chose… !).

    Si le running est parfois solitaire (et ça fait du bien aussi), le faire à plusieurs est grisant, la motivation est quelque chose de très contagieux !

    Continue !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup d’avoir prit le temps de laisser un commentaire constructif !
      Je suis complètement d’accord avec toi sur l’idée du partage et de l’engagement. Il est important de pratiquer avant tout pour soit mais savoir s’entourer de personnes passionnées et motivées est un énorme plus. Ca boost souvent les progrès et fait un bien fou au moral.
      Tu me donnerais presque envie de sociabiliser lors de mes séances de running, et pourtant c’est très loin d’être mon fort !

      Encore merci 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s