05

Je me surprends souvent à rêver d’aventures. Je m’imagine prendre un billet d’avion sur un coup de tête, découvrir les merveilles de ce monde, danser dans des cascades, nager dans des ruisseaux, me rouler dans le sable et dormir à la belle étoile. Je me vois rire aux éclats, les yeux pétillants d’émerveillement. Je rêve de tous ces endroits sublimes et je souhaite qu’ils deviennent ma réalité. Je veux y aller. Je veux cesser d’en rêver. Je veux ouvrir les yeux un matin, tirer les rideaux et me retrouver face à cette montagne dont j’ai tant rêvé, me dire que je l’ai fait, respirer profondément et vivre l’instant intensément. Je ne souhaite rien de plus alors je m’organise, je fixe une destination, je mets de l’argent de côté, je trouve des dates, des hôtels, des restaurants, fais une liste de tous les endroits, de tous les monuments que je souhaite visiter.

L’histoire s’arrête là.

J’ai le lieu, l’argent, les dates, le projet, l’envie mais l’histoire s’arrête là, à chaque fois. Et s’il y avait mieux ? S’il n’était pas plus raisonnable de mettre cet argent de côté ? Et si je revenais et que les choses avaient changé ? Si c’était une erreur ? Et mes études ? Les gens ne comprendraient pas… Ils doivent avoir raison finalement, ce n’est pas raisonnable, ce n’est pas bien, une prochaine fois peut être… ?

1614

Je mets peu à peu de côté tous mes rêves par peur, peur de sortir des clous et d’être incomprise car je ne partage pas la même vision de la vie que mon entourage. C’est effrayant de se lancer, sans filet, de courir après ses rêves en sachant que cette course nous éloigne de toute certitude, de toute sécurité. Je tente chaque jour qui passe de m’accepter et de me revendiquer autant que je le peux mais je n’arrive pour l’instant pas à écouter complètement mon cœur.

10

Je n’arrive pas à me lancer, je n’arrive pas à prendre ces fameux billets et au lieu de me blâmer, au lieu de me detester de ne pas avoir le courage nécessaire pour faire le grand saut, j’ai pris la décision de faire un petit pas en avant, un pas à ma hauteur, un pas dont je me sens capable et qui, certes n’a l’air de rien, mais est un pas dans la bonne direction. Finalement je crois que c’est tout ce qui compte; avancer dans le bon sens. On s’imagine souvent soulever des montagnes sans même avoir essayé de ramasser un caillou. Peut-être pense-t-on avoir plus de mérite en s’attaquant directement à la montagne, en voyant d’emblée les choses en grand ? La pratique du sport ne cesse cependant de me prouver le contraire et de me montrer qu’il n’y a pas plus belle réussite que celle qui provient de l’effort, que la beauté vient du fait de repousser ses propres limites et qu’elle ne réside aucunement dans le fait d’être le plus fort, le plus rapide, celui qui voyage le plus loin.

Aujourd’hui je me sens prête à accepter mes propres limites et à les repousser. Alors au lieu de ce grand voyage au bout du monde je me suis lancé le défi de visiter, de découvrir et d’explorer au moins 2 lieux par semaine; quels qu’ils soient. Deux endroits qui me font envie et qui n’ont pas nécessairement à être à l’autre bout de la Terre pour me faire rêver, la preuve, j’ai simplement commencé par le bout du RER C. 1ere étape : les jardins du château de Versailles.

Les jardins du chateau de versailles

0102

En arrivant sur les lieux à 8h30 j’ai été surprise par le calme qui y régnait. Je ne m’attendais certes pas à ce qu’il y ai foule, et c’est d’ailleurs bien la raison pour laquelle j’avais choisi d’y aller tôt un jour de semaine, mais je n’avais pas imaginé une seconde avoir la chance de pouvoir profiter de ce cadre pour moi toute seule. Les allées étaient vides et j’ai eu le plaisir de m’y balader à mon rythme, de me perdre sans chercher à me retrouver, de faire des photos sans me soucier du regard que pouvaient poser les gens sur moi.

232224

Certes, il faisait froid et le soleil n’était pas au rendez-vous mais sur mes plus de 2h de visite j’ai à peine croisé 10 personnes (en comptant les jardiniers et le personnel du château). Admirer les lignes de ces jardins et avoir la possibilité de voir la beauté et tout le travail de perspective à l’état brut était sincèrement une expérience intense.

070804

Se tenir là, seule, dans ce lieu chargé d’histoire est finalement très thérapeutique. J’en suis sortie légère, le sourire au lèvre.

25

Plus de 7 millions de personnes viennent chaque année visiter le Château de Versailles et ce dernier se situe, si je ne m’abuse, à la 2e position des lieux touristiques les plus visités en France. C’est au bout du RER pour moi. Un petit peu plus d’une heure de trajet et je n’ai pas eu à payer un seul centime pour y aller, on ne se rend souvent pas compte de la chance que l’on a et de toutes les merveilles qui nous entourent. 

1813

S’évader, c’est parfois la porte à côté. Je comprends que ce qui est loin est toujours plus attirant et plus excitant mais l’un n’empêche pas l’autre. Prendre une pause, respirer, faire le vide et se sentir loin de tout ne nécessite parfois pas plus d’une matinée et d’un ticket de métro.

12

J’aimerais terminer en pointant du doigt le fait que je n’abandonne pas mes rêves. Je ne dis pas adieux à tous les endroits qui me donnent la chair de poule rien que d’y penser, au contraire, je leur dit justement que j’arrive, que je me rapproche, que je me prépare. C’est probablement le message que j’essaye de faire passer au fond, quels que soient vos rêves FAITES LES VIVRE, faites les vivre chaque jour, rapprochez vous en et n’hésitez pas à ajouter des petites étapes si nécessaire. Je vais encore faire une métaphore ridicule mais peu importe que vous preniez l’ascenseur ou les escalier pour arriver à un même endroit, sa hauteur n’en sera pas changée. Et puis les escaliers ça travaille les cuisses.

Croyez en vous ♡

Les jardins du chateau de versailles-2

09

Les jardins sont ouverts tous les jours de 8h à 18h et sont GRATUITS.

Le château est ouvert tous les jours (sauf le LUNDI) de 9h à 17h30. Son entrée est gratuite pour les moins de 26 ans résidants dans l’Union Européenne. Pour les +26 ans ou résidents hors UE il faudra compter 20€ pour le passeport qui donne accès à tout le domaine (château, jardins, parc, expositions, Trianon…).

Accès : RER C – Versailles Rive Gauche (le château est à 5-10mn à pied).

Et sinon tout est dit sur leur site 

 

Zoé.

Posted by:Zoé Vilan

Parisienne de 20 ans, anciennement fumeuse et reine des dispenses d'EPS, nouvellement passionnée par le sport et tous ses aspects. J'aime courir, nager, faire des pompes et transpirer (mais ne me parlez pas de tractions !). Je privilégie l'effort au résultat et vois le sport et la nutrition comme un moyen d'être bien dans son corps et dans sa tête, sans obligations ni privations.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s